Covid-19, gestion sanitaire, tests PCR, vaccins ARN, stress : l’analyse d’Alexandra Henrion-Caude

 

avatar

Philippe Huysmans

Webmaster du Vilain Petit Canard, citoyen de nationalité belge, né à Schaerbeek le 16.10.1966. Marié et père de deux enfants. Je vis en Belgique et j’exerce la profession d’Informaticien à Bruxelles. Mes articles

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Edith LAURENT dit :

    Bonjour, C’est toujours aussi passionnant d’écouter Alexandra HENRION-CAUDE. Je ne sais pas à quelle date a été enregistré cette vidéo, mais j’ai visionné le graphic/décès en France ce jour 04/11 et je m’aperçois que la courbe a vraiment fait un saut par rapport à la courbe que présente Mme HENRION. Je souhaiterais savoir ce qu’elle en pense. Merci.
    Edith LAURENT

    • Bonjour

      Je ne connais pas Madame Henrion-Claude personnellement, je ne pourrai donc pas faire suivre votre question. Toutefois, pour ce qui concerne les décès, je vous suggère ne ne croire que ceux qui indiquent la surmortalité comparée (toutes causes confondues), parce que si vous y réfléchissez deux minutes, tout le reste peut -et est régulièrement- caviardé.

  2. Fred dit :

    Bonjour Philippe,
    Personnellement, un sujet que je trouverais intéressant à développer concernant ces vaccins ARN est le sujet de la propriété juridique de l’individu vacciné (s’il devient un OGM).
    En agriculture, ceux qui travaillent avec du blé OGM, ne peuvent plus récupérer une partie de leurs récoltes (comme cela se faisait depuis le début de l’agriculture) parce que les OGM sont brevetés et que ça leur est interdit légalement.
    Alors quand nous serons nous même devenus des OGM, allons nous appartenir à Bill G? et les enfants nés de parents vaccinés???
    J’ai déjà lus certaines choses sur le sujet, et c’est vraiment interpelant …..

    • Bonjour Fred,

      Ce serait un sujet pour un juriste spécialisé en droit des affaires et plus précisément sur les brevets, en droit comparé. Je ne suis pas compétent, j’en ai peur.

      Mais d’une façon générale, breveter l’humain reviendrait à l’aliéner, ce qui s’oppose à tout le corpus juridique fondant notamment le droit constitutionnel un peu partout. C’est une forme de marchandisation, donc d’esclavage. Alors oui il pourrait venir cette idée à des détraqués, mais c’est pas pour autant qu’elle irait bien loin.

      • Fred dit :

        L’esclavage…… des détraqués……. l’agenda 2030……
        J’en suis pas si sûr….. et j’espère avoir tort…..

        • Faut arrêter de croire qu’on est des victimes. Nous sommes des êtres humains, et à ce titre, souverains. Ce n’est pas un bout de papier qui suffira à me convaincre du contraire, et vous devriez penser de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *