Évolution des décès covid

Ci-dessous l’évolution des décès covid par million, par pays, en raison de la population. Ces données sont automatiquement mises à jour quotidiennement. Il est important de noter que tant la Suède que la Hollande n’ont à aucun moment pratiqué le confinement. Or plusieurs pays ayant strictement confiné font des résultats nettement plus mauvais, dès lors, est-il permis de poser la question de l’impact du confinement, et finalement, de son utilité ?

>> Ce graphique est basée sur les données quotidiennement mises à jour de l’European Center for Disease Control (ECDC).

Ci-dessous, le graphique des décès quotidiens par département en comparaison avec les deux années précédentes à la même période.  Ce graphique est mis à jour sur base hebdomadaire.

Source : Insee
 
Les Suédois quant à eux tiennent leurs statistiques régulièrement à jour, et ils produisent le même type de comparaison que l’Insee, mais en comparant la mortalité par jour à celle de la moyenne observée sur les 4 années précédentes (2015-2019)
 
Source : SCB
 
On oberve un léger pic de mortalité à la même période que pour la France (fin mars), puis ça revient à la normale.  Quand la pandémie aura officiellement pris fin en Suède,  mais aussi en Hollande et dans les autres pays, il sera intéressant de comparer le nombre total de décès enregistré durant la période en comparaison avec les années précédentes comme 2018 qui avait vu l’émergence d’une épidémie de grippe plus meurtrière que la moyenne.
 
Et j’ai la nette impression qu’en lieu et place de l’hécatombe annoncée, on aura des statistiques parfaitement comparables aux autres années, sachant que tout naturellement, la mortalité peut varier fortement d’une année sur l’autre :
 
« Les statistiques sur les décès montrent que le nombre de décès par an peut varier considérablement d’une année à l’autre », explique Tomas Johansson, de Statistics Sweden, Statistics on Population and Economic Welfare. En 2019, moins de 89 000 personnes sont décédées, ce qui représente le plus faible nombre de décès en une seule année depuis 1977. En 2018, lorsque, entre autres, un nombre inhabituellement élevé de cas de grippe est décédé, plus de 92 000 Suédois sont morts.  Source : SCB
Ci-dessous, le graphique reprenant, en date du 28 avril 2020, le nombre de décès « covid » par million d’habitants, par pays.  Il faut bien comprendre que ces chiffres dépendent énormément de la manière d’attribuer ces décès (ou non) par les pays eux-mêmes.  Ainsi, l’Allemagne ne compte comme décès « covid » que ceux ayant effectivement été testés positifs au coronavirus, et sont décédés ensuite…  Bien que cette manière de faire ne soit pas vraiment correcte non plus.  En fait on peut mourir d’un infarctus du myocarde ou de complication d’un diabète tout en étant testé positif.  Ceci est à comparer à la majorité des autres pays (France, Italie, Espagne, Belgique) qui ont rangé dans la catégorie Covid à peu près tout ce qui leur tombait sous la main en ne testant qu’à la marge.  Ainsi, si une seule personne meurt en ehpad en France et qu’elle est testée positive, non seulement elle sera rangée dans les stats covid mais tous les décès ultérieurs dans ce home, en l’absence d’un diagnostic sûr, seront également ajoutées aux statistiques « covid », la palme d’or revenant sans aucun doute à la Belgique.
 
Parce qu’on a affaire à un virus, qui se fiche de la manière de compter, et parce qu’on voit que le confinement ne l’a nullement empêché de se propager, en fait, les courbes devraient être nettement plus resserrées autour d’un pivot représentant la valeur objective du nombre de décès covid.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. ostyn jean-pierre dit :

    Salut !
    Oui, bon j’avais du mal à comprendre pourquoi les baisses de courbes dans vos graphiques .
    Raisons invoquées par l’inserm . « nous n’avons pu collecter toutes les dernières données concernant la mortalité »…
    Dans ces conditions il vaudrait mieux interrompre le graphe ou mettre des pointilles et ? .
    https://www.insee.fr/fr/information/4470857#graphique-figure_evol
    Les droites me semblent plus significatives , non ?
    A bientôt ici ou sur agx .
    Cr.

    • Euh, non, c’est tout simplement qu’il y a de moins en moins de décès, et semble indiquer qu’on est bien en face d’une maladie saisonnière tout comme la grippe. Quand toutes les courbes seront à l’horizontale, cela signifiera tout simplement que pour ces pays il n’y a plus de morts supplémentaires.