Belgique, à la recherche de la seconde vague

Saurez-vous aider Médor à trouver la deuxième vague dans les méandres des données officielles mises à disposition par StatBel?  C’est le jeu que je me propose de vous offrir alors même que les zotorités (qui elles, l’ont bien vue, la deuxième vague) se préparent à nous incarcérer de nouveau à domicile.  

Oui, parce qu’au delà des déclarations toujours plus anxiogènes et d’une sérieuse épidémie de « cas » provoquée par une testôse1 frénétique, vous admettrez que le seul indicateur valable d’une épidémie grave reste le nombre de personnes qu’elle tue chaque jour, et pour cela, quoi de mieux que d’utiliser les chiffres de mortalité « toutes causes confondues » et de comparer la période de la « deuxième vague » avec les autres années?

Méthodologie

Toutes les données présentées sont issues de l’agence officielle de statistique belge, StatBel, et les graphiques présentés ci-dessous, ainsi que les données brutes, compilées par moi dans un fichier excel, sont également disponibles au téléchargement.

La période considérée est celle qui va du 01.06 au 18.10 soit les dernières données disponibles au moment où j’écris cet article, et porte sur les années allant de 2016 à 2020, soit la période où est supposée débuter la deuxième vague.

Graphique 1 : données brutes, par jour

Ici on présente le nombre de décès recensés pour chaque jour sur 5 courbes différentes, une pour chaque année.

Déjà, instinctivement, on voit que les courbes se tiennent dans un mouchoir, à part le pic de canicule monstrueux autour du 15 août.  Mais à première vue, rien à signaler.

Graphique 2 : moyenne glissante sur 7 jours des décès 2020

En comparaison avec la même moyenne glissante sur 7 jours de la moyenne des décès s’étant produit sur les années allant de 2016 à 2019.

Là on commence à avoir des courbes nettement plus stables, et encore une fois, à part le pic de la canicule 2020, il n’y à rien à signaler, on est dans les clous.

Graphique 3 : cumul des décès

Dans ce graphique, on prend les mêmes chiffres, mais on les additionne jour après jour, pour chaque année. 

Ici aussi on voit (très légèrement) la hausse causée par la canicule en 2020, mais cette différence tend à s’estomper ensuite, et le résultat, ici encore est : rien à signaler.  Comme c’est étonnant ?!  Arrivés à ce point, on se dit que Médor va devoir ramer pour retourner sur la plage, et puis trouver une autre occupation, aussi.   Pas la moindre vaguelette à l’horizon.

Pendant ce temps…

C’est tout de même étrange, parce que durant la même période, les autorités nous annoncent que 1.069 personnes seraient décédées du covid19.   On parle bien de décès surnuméraires, là, de personnes qui, si elles n’avaient pas eu le covid, ne seraient pas décédées.

Oui mais voilà, pas la plus petite trace de surmortalité lorsqu’on compare avec les autres années, on est en train de nous faire passer des petits vieux qui sont morts de vieillesse ou de tout autre chose pour des décès covid.

Conclusion

On pourrait refaire cette analyse pour tous les pays qui ont appliqué des mesures liberticides depuis le mois de mars, on arriverait aux mêmes conclusions. 

Prenons l’exemple de la Suède, voulez-vous?  Ce pays n’a jamais confiné personne, les écoles sont restées ouvertes, les restaurants et les bars aussi, et le gouvernement n’a pas détruit durablement l’économie du pays.   Et bien que tous les autres pays2 leur annonçaient l’apocalypse depuis le mois de mars, il ne s’est strictement rien passé.

Source : Worldometers

Le nombre de décès quotidiens attribués au covid sur ces derniers jours tient la plupart du temps sur les doigts d’une main, pour une population de 10,2 millions d’habitants.  En date du 30 octobre, on y compte 56 personnes en soins intensifs.

Une bonne partie de l’Occident est en train de basculer vers la dictature mondialisée.  Cette pseudo deuxième vague fantasmée correspondra avec la reprise des virôses  saisonnières, dont la grippe, et on mettra tout ça sur le compte du coronavirus.

À cette aune, on peut vous garder confinés pour le restant de vos jours.  À un moment, il conviendra de le réaliser.  Aussi, le dernier lieu de contestation possible aujourd’hui est internet.  Ce sera donc la prochaine cible du pouvoir.   Comment?  Eh bien c’est très facile, ils invoqueront la surcharge des réseaux en raison du confinement et du plus grand nombre de personnes qui doivent travailler à domicile.  Partant, ils décideront donc de fermer l’accès aux services non-essentiels.  Vous aurez donc encore accès à PornHub, mais plus aux sites qui émettent des avis critiques sur la gestion calamiteuse de cette pandémie imaginaire et ses dérives totalitaires.

Et la boucle sera bouclée, mes frères.

  1. Pathologie mentale qui se traduit par une tendance irrépressible pour ceux qui en sont atteints de tester un maximum de monde, peu importe que les tests en question soient notoirement fantaisistes, et qu’être positif en pareil cas ne signifie nullement être malade du covid ou contagieux.
  2. Notoirement les pays qui diffusent la propagande de la peur, confinent et dérivent toujours plus vers la dictature
avatar

Philippe Huysmans

Webmaster du Vilain Petit Canard, citoyen de nationalité belge, né à Schaerbeek le 16.10.1966. Marié et père de deux enfants. Je vis en Belgique et j’exerce la profession d’Informaticien à Bruxelles. Mes articles

Vous aimerez aussi...

64 réponses

  1. Remo Zandonà dit :

    Philippe, d’accord avec vous. Il faut préciser également qu’il y a une augmentation naturelle du nombre de décès depuis quelques année qui est le résultat de la vague des « baby-boomers » d’après guerre.
    Pour le reste ce qui m’interpelle et je n’aime pas cela du tout, c’est le silence absolu de l’opposition politique comme si elle avait été informée des buts ultimes de cette manipulation et de l’intérêt quelle en tirerait après coup. Si c’est le cas, nous sommes en effet dans de beaux draps !

    • La dictature qu’ils sont en train de mettre en place sera nécessairement un géant aux pieds d’argile, elle ne tiendra pas face à quelques centaines de personnes motivées, et cela sans même tirer un coup de feu.

      • Benoit dit :

        Bonjour,
        Je suis en désaccord avec vous,
        vu de la France, la dictature est déjà là.
        Nous avons eu l’élection de EM en 2017 avec ses manipulations. Depuis, les parlementaires LREM (même l’opposition) exception Mme Wooner se comportent comme les godillots. Il n’y a même pas un semblent de démocratie, violences contre les Gilet Jaunes et maintenant interdictions de se grouper à plus de 6. Quoi penser des démissions de G Colomb et ancien chef des armées (nom?)?. Président Hollande a bien dit ‘notre ennemi est la finance’. Son représentant est EM et je pense pas que tout va terminer tout doucement avec juste une petite crise financière.

        • Je suis en désaccord avec vous

          Bah on est là pour discuter, donc forcément chacun vient avec son avis, aucun problème.

          vu de la France, la dictature est déjà là.

          Oui mais c’était la dicature pour bisounours, avec pratiquement aucune conséquence vraiment importante sur votre niveau de vie ou vos libertés (du moins sur le papier).

          et maintenant interdictions de se grouper à plus de 6

          Okay, la on parle de la vraie dictature, celle que j’évoque dans mon article, en fait.

          je pense pas que tout va terminer tout doucement avec juste une petite crise financière

          Oooh non, aucune chance. Si ces gens n’hésitent pas à détruire l’économie du pays pour imposer leur pouvoir c’est qu’ils estiment que dans la balance, ça compte pour peu, et je vous laisse imaginer ce que vous, vous valez…

          • MaudBT dit :

            Bonjour,
            De toute façon, vu la réaction de la majorité des Français, nos gentils gouvernants auraient tort de se priver. Macron nous a annoncé 400 000 morts si on essaie d’atteindre l’immunité collective. Nombreux sont ceux qui disent que c’est n’importe quoi mais plus nombreux encore sont ceux qui disent que ces chiffres ont forcément été calculés. Un médecin a fait ce commentaire sur un blog :
            « 400 000 morts diantre !
            Sachant que la mortalité est de 0,2 à 0,5% une simple règle de 3 conduit de 80 millions à 200 millions de malades pour un pays de 67 millions d’habitants c’est un exploit extraordinaire mais il est vrai que impossible n’est pas français !! »
            Quand on a décidé de vacciner tout le monde, oui, on l’a déjà constaté pour les enfants, impossible n’est pas français. Pas possible d’être plus maltraitant que ce gouvernement.
            Ça craint….

          • Oui, les gouvernements poussent le bouchon toujours plus loin face à l’apathie du peuple. Pourquoi s’arrêteraient-ils?

    • Raymonde DERNONCOURT dit :

      Mais elle est parfaitement informée depuis longtemps mais elle « joue le jeu » (de la mort) parce que soit, elle a des ordres (plus que probable) soit parce que cela lui rapport. Et oui !

  2. Fred dit :

    Bonjour Philippe,
    Merci pour cette analyse.
    J’ajouterais qu’en début de « crise », le gouvernement a terrorisé les gens un égrainant un décompte des morts journalier (chiffres bruts) sans les mettre en relation avec les moyennes des autres années, sans tester ni objectiver la cause réelle de la mort.
    Après nous avons eu droit à la folie du testing massif, histoire de fabriquer la deuxième vague. Les chiffres égrainés étaient alors ceux des cas….. plus de communication sur les décès et le taux de remplissage.
    Puis je suppose qu’un guignol à l’origine de ce plan s’est dit : ben oui, la populas est vraiment stupide, mais quand même, au bout d’un moment, des positifs et pas de malades, ça fait tache…..
    Donc ils ont attendu l’arrivée de la grippe saisonnière pour créer ce qu’ils appellent une deuxième vague, et de nouveau,un changement de méthodologie : on ne teste plus que les symptomatiques.
    C’est vachement plus pratique, parce que le crétin qui a le nez qui coule ne saura jamais exactement si c’est influenza, mais c’est tellement plus lucratif de le classer Covid pour toucher les primes associées à ce diagnostic (surtout qu’en augmentant le nombre de cycles d’amplification, même les pastèques sont positives)….et continuer le narratif deuxième vague, qui ne vise qu’à discréditer un professeur Marseillais et son traitement par des molécules peux lucratives.
    Parlons maintenant prise en charge : Un ami grippé va passer le test : résultat positif. Test de sa femme et du gamin : négatif….. Résultat : quarantaine à domicile pour les 3 et aucun soin. (alors qu’il est prouvé que 3 jours du traitement Raoult diminue les complications lorsqu’il est pris en début d’infection). Bref du lamentable de A à Z.
    Un ami fonctionnaire m’a également montré une directive ministérielle qu’ils avaient reçu, stipulant que les testés positifs asymptomatiques peuvent maintenant continuer le travail, pour autant qu’ils fassent partie des services essentiels (militaires et police) pour leur servir de gestapo d’une part et pompiers et soins infirmiers d’autres part….. encore plus incroyable puisqu’ils sont sensés prendre les malades en charge ! Et il parait que covid est contagieux ? laisse moi rire…..
    Et on en rajoute une couche, avec le ministre de la santé, qui vient pleurer à la télé comme une gamine qui a perdu sa poupée….. Histoire de terroriser les gens, sans doute, mais surtout se foutre un peu plus de leurs gueules……..

    • Bonjour Fred,

      Je crois que tu as bien brossé le tableau. Si on ne se secoue pas, on va se retrouver dans une dictature totale.

      • Fred dit :

        La dictature totale ? Sans doute quand ils auront saisi mes comptes épargnes, mes comptes titres, et mes actes de propriété……. patience…… J’ai déjà été à la banque où ils m’ont signalé que tout retrait >10K€ en espèces/mois serait signalé au fisc pour blanchiment !

    • Xavier dit :

      Bonjour, bravo pour votre blog. Juste une question , d ou sortez vous le chiffre de 56 personnes en réa? Cela semble tellement peu… Si certains doutent encore du caractęre planifié de cette pseudo pandémie, voir en autre les déclarations d Attali , le livre de Shwarb intitulé « thé great reset » ,les travaux de Pierre Hillard et la couverture du magazine The economist de janvier 2019 qui prophétise en affichant le coupable de la plandemie.

  3. Remo Zandonà dit :

    Et de savoir qu’un simple rhume est le résultat bêtement banal d’un CORONAVIRUS et que si je me fais testé ce jour là et bien je serais POSITIF AU CORONAVIRUS et mis en quarantaine et suspecté de tous les maux de la terre et que ce sera de ma faute si l’hôpital craque de partout et que donc il faut enfermer chaque citoyen chez lui pour toujours !

    • En gros, t’as l’idée, oui. Salaud d’inconscient, va ! Oui, parce qu’il ne suffit plus d’écrabouiller les gens, cette-fois on pousse le vice jusqu’à mettre la responsabilité de cette torture sur le dos… des victimes.

      • fred dit :

        Si on m’avais dit un jour que la flicaille allait m’empêcher d’attraper un rhume, j’aurais ri ….. jusqu’à mes 50 ans……. Quel monde de dégénérés tarés….. Bon j’avais bien remarqué que l’intelligence n’avait pas été distribuée équitablement…. Mais à ce point, Je ne sais pas si c’est « Dieu » (au sens large, appelez le comme vous voulez) ou les bébés éprouvettes (manque de statistiques)…….. J’avais regardé un film il y a quelques années……. Idiocracy……. les premières minutes m’avaient fait pleurer de rire…… Maintenant que je suis dans le film, c’est beaucoup moins drôle !!!!!

  4. Remo Zandonà dit :

    J’ajoute après avoir pris connaissance des dernières décisions en Belgique et qui ne résoudront rien bien entendu car le problème est ailleurs qu’ils vont prendre LA seule et grande décision possible ERADIQUER LE MAL PAR LE MAL en passant tous les citoyens belges par la chambre à gaz. PAF ! Alors bien entendu SAUF évidement la famille royale ( Delphine pousse un grand OUF de soulagement en ce moment) , les parlementaires et leurs familles les sénateurs et itous quelques banquiers quelques journalistes quelques scientifiques (dont nos 5 lumières ) et aussi quelques copains à ces gens là. Et hop du coup l’air sera plus frais et ils seront entre gens de bonne compagnie pour quelques années encore. HOP LA TRALALA.

    • Vu l’état de déglingue morale des gens qui sont derrière tout ça, je ne parviens pas à rire, parce que je sais que pour eux, nous ne sommes qu’une variable d’ajustement, pas des gens (comme eux).

  5. Remo Zandonà dit :

    Con que je suis….. J’ai oublier de sauver nos excellences les Ministres fédéraux, régionaux et des fédérations et aussi les gouvernorats et aussi les échevins et bourgmestres ! Etc. Je m’en veux de tant de négligences ! C’est vrai qu’à 73 ans ça flanche sérieusement.

    • Oui un instant j’avais songé à faire suivre votre commentaire à la Kommandantur, mais puisque vous faites amende honorable…

      Ah au fait le prix de l’amende honorable ou pas dans ce pays, c’est 250 boules 🙂

  6. Remo Zandonà dit :

    Bonjour Philippe,
    Vous le savez je suis un « clenche » en informatique et c’est définitif ! Mais il me vient comme çà une idée à propos de la suite des évènements à venir. Je me disais que plutôt que de supprimer carrément les blogs tels que le votre, ne pourraient-ils pas simplement faire en sorte de ralentir considérablement son accès (sous un prétexte quelconque) et ainsi lasser ses lecteurs ? En somme le tuer par épuisement (et il serait ainsi à l’abri d’une accusation de censure) !

    • Bonjour Remo,

      Je pense que l’idée que j’exposais sera celle qu’ils utiliseront, ils ont le prétexte tout trouvé, ce ne sera pas de la « censure » mais un « usage rationnel des ressources en favorisant les sites dits essentiels ». Reste à savoir si ce sera sur base d’une liste blanche ou d’une liste noire.

      Ce serait très difficile de « ralentir » l’accès à mon site : d’abord, il n’est pas hébergé en Belgique, ensuite, c’est une flèche (il est très bien optimisé). Ensuite, même s’il venait aux Français l’idée de le ralentir (je ne vois même pas comment on peut faire ça), je pourrais prendre un hébergement dans un pays non soumis à ces restrictions.

      Ceci dit, il n’est pas impossible qu’ils ralentissent globalement tout l’ensemble du réseau, spécialement les connexions IPv4, pour ensuite justifier des mesures que j’exposais.

  7. Guy dit :

    Bonjour.
    Lecture et maximes recommandées:
    John Kenneth Galbraith lui-même: « la paix indésirable »
    James Angleton (contre espionnage us): « Deception is a state of mind and it is the mind of the state »
    Machiavel: contrôlez la peur de votre population, vous contrôlerez leurs âmes.

  8. Palm Alain dit :

    Bonjour Philippe,
    Merci pour vos articles éclairants.
    Par curiosité, je viens de jeter un coups d’oeil sur le fichier de Statbel qui vous a servi de base pour votre article et votre fichier compilant ces données. Mais comment les avez-vous compilées ? Par exemple dans votre fichier au 18/10/20 vous avez 296 décès or dans le fichier source, j’en compte 20. Y a-t-il quelque chose qui m’échappe ?

    • Bonjour Alain,

      Quand vous analysez des données ou que vous faites des calculs, prenez soin de toujours vous poser la question « est-ce que ce que j’ai trouvé est plausible? ». En effet, s’il y avait 20 morts par jour en moyenne, vous auriez en tout pour l’année environ 365*20 décès, ce qui ferait 7.300, et c’est un peu « peu », on va dire 🙂

      En fait, dans le tableau statbel, vous auriez du trier par date avant de faire la somme pour le 18.10 et vous auriez trouvé, tout comme moi, 296 personnes. Notez que c’est bien le même nombre qui figure dans l’onglet « data » de mon propre tableau, en regard du 18.10.

  9. Cathy dit :

    Bonjour,
    J’ai également un jeu à vous proposer.
    Chercher mirza, soit la première vague…
    Quel résultat auriez vous obtenu si vous aviez chercher la première vague en date du 23 mars 2020… a votre avis ?…
    Connaissez vous le mode de consolidation des décès sur statbel en comparaison de la déclaration des covid données spf santé publique ?… votre avis ?

    • Bonjour Cathy,

      L’article porte bien sur la seconde vague, qui n’existe nulle part, c’est d’ailleurs pareil en France, si l’on en croit les données de l’Insee.

      J’ai pu constater que les données de StatBel sont remontées bien plus vite qu’en France où les remontées tardives sont malheureusement une réalité avec laquelle il faut compter.

      Du coup j’ai la nette impression que lorsque nous aurons les données au 31 oct. rien n’aura changé sur les courbes allant, disons, du 01.06 au 18.10 (comme celles-ci).

      Pour le dire autrement, mes graphiques sont tout ce qu’il y a de corrects, et les données sur lesquelles ils reposent, aussi.

      Je comprends que cela puisse un peu défriser les alarmistes, mais les faits sont têtus. Une « seconde vague » qui ne fait pas de morts, rien qui soit visible sur les courbes, quelle que soit la qualité de la loupe qu’on utilise. C’est donc clairement une hyperréalité, une image construite à coup de propagande.

  10. Cathy dit :

    « Vous avez la nette impression….  »
    En France, l actualisation des décès au 30 du mois suivant actualise entre 7500 et 10.000 décès les décès mois précédents. En belgique, l actualisation porte entre 500 et 1000 décès !
    Vos graphiques seront correctes sauf si le but est de présenter des données qui ne sont pas à jour en termes de décès…
    La seconde vague ne peut exister autant que la première n existait pas en date du 25 mars dernier sur base des données du 25 mars… peu importe la loupe utilisée 😉

    • En France, l actualisation des décès au 30 du mois suivant actualise entre 7500 et 10.000 décès les décès mois précédents. En belgique, l actualisation porte entre 500 et 1000 décès !

      Non, j’ai déjà fait la vérification. Mais c’est vrai en France, je vous le disais, il faut compter deux mois de plus pour avoir une idée des décès sur un mois donné, et quelquefois on trouve des décès qui se sont produits 70 ans plus tôt… C’est assez folklorique. Au reste, pas de panique, je referai ceci lorsqu’on aura les données au 31 octobre, et nous verrons bien si les données ont changé sur l’intervalle 01.06 18.10 : c’est honnête je pense?

      On pourrait le faire plus tard, mais voilà, deux choses posent problème :

      • d’une part nous arrivons au début de l’épidémie de la grippe saisonnière qui va venir fausser toutes les données, et vous verrez les médias se jeter là-dessus pour nous dire que ce sont des décès « covid »
      • D’autre part, le confinement va avoir pour effet non de ralentir les conséquences de l’épidémie (de grippe) mais d’avancer son point le plus haut, ce qui va venir encore un peu plus fausser les stats de mortalité 2020 (et mécaniquement diminuer la mortalité 2021).

      La seconde vague ne peut exister autant que la première n existait pas en date du 25 mars dernier sur base des données du 25 mars

      Je n’ai jamais examiné les données du premier pic épidémique avec aussi peu de recul, faut rester sérieux. Et la seconde vague, on nous dit qu’elle est là depuis juillet, remember?

      Sauf que les courbes, elles, disent le contraire : calme plat, le désert des Tartares, plus ou moins.

  11. Cathy dit :

    Merci pour vos réponses rapides.
    Je découpe un peu votre réponse.
    Je n ai pas la chance de pouvoir mettre certaine partie comme vous.
    Au sujet de la grippe. Quand à lieu le début habituel ?

    • Rebonsoir,

      Non vous n’avez pas le pouvoir d’écrire en HTML, c’est logique ce serait un problème de sécurité, mais vous l’aurez remarqué je ne m’en sers principalement que pour mettre vos propres propos en exergue.

      En fait il n’y a pas de date fixe pour la grippe mais on considère généralement deux pics, l’un avant la fin de l’année (vers début novembre) et l’autre vers le mois de mars de l’année suivante.

      Ici, ayant confiné les gens, on va assister à un décalage vers la gauche du pic, ce qui va avoir pour effet d’augmenter artificiellement le nombre de décès en 2020 par rapport à 2021.

  12. Cathy dit :

    Il y a bien une période propre aux épidémies de grippe… Selon « l’observatoire » de l’épidémie INFLUENZA… les épidémies ont lieu entre janvier et mars d’un année civil -> base des 5 dernières années : aucune épidémie constatée d’octobre à décembre…
    Quel lien entre le confinement et l’avancée de la saisonnalité de la grippe de trois mois ?

    • Pour l’avancement, prenez le confinement à l’envers : la grippe disparaît au moment où les gens sortent (mai).

      Si vous voulez le considérer à l’endroit, voyez que le confinement… coïncide avec la montée exponentielle des cas.

      Les virôses commencent en novembre, et se terminent en mai. Après, le pic est glissant d’une année à l’autre, c’est clair sur les courbes.

      Je n’ai pas parlé de « trois mois » mais bien de quelques semaines.

  13. Cathy dit :

    Je suis désolée, mais les épidémies de grippe débutent chaque année dans les premiers mois de l’année civile : nous sommes début novembre. Les chiffres qui doivent être actualisés et que vous présentez dans votre étude rigoureuse date du mois d’octobre : aucun risque de confusion dès lors. Il n’existe aucune épidémie de grippe ni en octobre ni en novembre…

  14. Cathy dit :

    « Je n’ai jamais examiné les données du premier pic épidémique avec aussi peu de recul, faut rester sérieux. Et la seconde vague, on nous dit qu’elle est là depuis juillet, remember? »
    En examinant le début de la première vague, à l’époque de la première vague, avec votre analyse, on aurait chercher le début de cette première vague au microscope 😉
    Je n’ai pas eu l’info d’une seconde débutant en juillet … vous oui ? Excepté une recrudescence de cas asymptomatiques jusque mi-septembre, infectés d’un variant inoffensif comme le précise le sorcier blanc (Pr Raoult)… Par contre, cette nouvelle vague qui a démarré fin octobre semble vous échapper, pour les mêmes raisons que la première vous aurait échapper aussi.

    • En examinant le début de la première vague, à l’époque de la première vague, avec votre analyse, on aurait chercher le début de cette première vague au microscope

      Oui sauf qu’on nous l’annonce depuis juillet au bas mot. Alors selon les chiffres de mortalité, où sont les raisons de ce nouveau confinement?

      Je n’ai pas eu l’info d’une seconde débutant en juillet … vous oui ? Excepté une recrudescence de cas asymptomatiques jusque mi-septembre, infectés d’un variant inoffensif comme le précise le sorcier blanc (Pr Raoult)

      Faudrait vous tenir au courant, google est votre ami.

      Par contre, cette nouvelle vague qui a démarré fin octobre semble vous échapper, pour les mêmes raisons que la première vous aurait échapper aussi.

      Si elle a démarré fin octobre, vous admettrez qu’elle ne pourrait pas, logiquement, apparaître dans un article qui ne traite que des données s’arrêtant au 18 octobre?

      Il n’y a pas de seconde vague, par contre il va y avoir une surmortalité précisément en raison du confinement, mais pour cause de grippe.

      Et laissez-moi vous dire que je n’en tiendrai pas compte.

  15. Cathy dit :

    « Oui sauf qu’on nous l’annonce depuis juillet au bas mot. Alors selon les chiffres de mortalité, où sont les raisons de ce nouveau confinement? »
    Vous avez été confiné au mois de juillet ? je comprends votre isolement et votre ras-le-bol;
    Je peux vous assurer que de mon côté, j’ai passé des vacances sans contrainte 😉

    « Faudrait vous tenir au courant, google est votre ami. »
    Les hopitaux étaient vides… la mortalité covid annoncée de 650 décès du 1er juin au 30 septembre, 5 décès par jour. Pas de quoi s’alarmer… Je ne pas croire que vous ayez vraiment paniqué et subi les bulles de 4, 5, 1+3 etc.

    « Si elle a démarré fin octobre, vous admettrez qu’elle ne pourrait pas, logiquement, apparaître dans un article qui ne traite que des données s’arrêtant au 18 octobre?
    Il n’y a pas de seconde vague, par contre il va y avoir une surmortalité précisément en raison du confinement, mais pour cause de grippe. »
    Je voulais évidemment dire « fin septembre »… par contre une épidémie de grippe fin octobre/novembre, vous en avez d’autres dès comme ça ?

    Dernières questions pour votre esprit binaire :
    Quelle est est le point commun entre la suède, Danemark, Finlande et Norvège ?
    (Attention cela risque de vous dépasser un peu) Quelles sont les différences observées en termes de gestion de crise COVID ?
    Enfin (et là, vous allez probablement bugger) Quelles sont les effets observés en termes de mortalité, cas positifs, hospitalisations ? (en utilisant les mêmes références « google » que vous…)

    Pour finir, que faites-vous mercredi soir ?
    Bonne continuation…

    • Vous avez été confiné au mois de juillet ? je comprends votre isolement et votre ras-le-bol;

      Je dis simplement qu’en juillet déjà on parlait de boucler tout le monde à l’automne : c’est fait.

      Je peux vous assurer que de mon côté, j’ai passé des vacances sans contrainte

      Allez raconter ça à tout ceux qui n’ont pas pu partir parce que subitement le pays de destination était classé rouge, ou ceux qui ont dû revenir en urgence en perdant la moitié de leurs vacances.

      Les hopitaux étaient vides… la mortalité covid annoncée de 650 décès du 1er juin au 30 septembre, 5 décès par jour. Pas de quoi s’alarmer… Je ne pas croire que vous ayez vraiment paniqué et subi les bulles de 4, 5, 1+3 etc.

      Non c’est 667.

      Je voulais évidemment dire « fin septembre »… par contre une épidémie de grippe fin octobre/novembre, vous en avez d’autres dès comme ça ?

      Les infections respiratoires, et notamment virales, arrivent avec les premières baisses de température, soit fin octobre, novembre, pour culminer vers le mois de mars avril, c’est de notoriété publique.

      Quelle est est le point commun entre la suède, Danemark, Finlande et Norvège ? (Attention cela risque de vous dépasser un peu) Quelles sont les différences observées en termes de gestion de crise COVID ?

      Ils ont tous confiné au contraire de la Suède qui ne s’en porte pas plus mal, bien au contraire.

      Quelles sont les effets observés en termes de mortalité, cas positifs, hospitalisations ? (en utilisant les mêmes références « google » que vous…)

      On s’en fout lorsqu’on sait que cette mortalité est « attribuée » covid alors qu’elle est parfaitement naturelle et résulte de toutes autres causes.

      Pour finir, que faites-vous mercredi soir ?

      Dodo, et j’attends jeudi pour ouvrir le champagne… ou pas.

      Je crois qu’on va en rester là pour cette discussion un peu stérile, je crois que j’ai apporté toutes les précisions possibles.

  16. Malbrough dit :

    Bonjour,
    Ce qui me ait rire (jaune) c’est que paraît il toute personne qui décède à l’hôpital et qui a été testé préalablement positif est déclaré mort du covid .
    En dehors de l’hôpital je ne sais pas comment ça se passe .
    Et si c’est chez soi sans secours médical pas plus .
    Sympa ton blog .
    Cdt.

  17. Remo Zandonà dit :

    Bonjour Philippe, ma main au feu Cathy est Française !

    • Non, je verrais plutôt quelqu’un travaillant pour un parti politique quelconque, ici en Belgique. Résolument accrochée au discours de la peur, essayant d’amener des arguments rationnels… qui malheureusement ne tiennent pas trop la route.

      • Cathy dit :

        Rhhhooo mon cher Philippe, quel stigmatisation de bas étage 🙂
        Dois-je noter qu’une analyse contraire à vos propos vous amène à penser que je suis endoctrinée par un discours quelconque ? Je vis six mois par an en Norvège pour « affaires ».

        Depuis toujours, il y a deux équipes : les bleus cultivés par le discours de la peur qui ont le pouvoir; les rouges descendants de Nostradamus qui aimeraient pouvoir arranger leur condition médiocre. La question est : quelle est la bande de cons qui va l’emporter ?
        Vous prenez en exemple la Suède, je vous ai invité à considérer une comparaison avec d’autres pays Nordiques… très intéressante par ailleurs. Cela vous aurait cultiver et vous aurait amener à une cul de sac dans votre petit cerveau primaire…
        Bonne journée 🙂

        • Dois-je noter qu’une analyse contraire à vos propos vous amène à penser que je suis endoctrinée par un discours quelconque ?

          Je me permets juste, comme l’ami Remo, de noter que vous êtes « bien dans la ligne », même si vos arguments sont légers.

          Depuis toujours, il y a deux équipes : les bleus cultivés par le discours de la peur qui ont le pouvoir; les rouges descendants de Nostradamus qui aimeraient pouvoir arranger leur condition médiocre. La question est : quelle est la bande de cons qui va l’emporter ?

          Je n’avais jamais vu Nostradamus comme un précurseur du Che, mais soit.

          Vous prenez en exemple la Suède, je vous ai invité à considérer une comparaison avec d’autres pays Nordiques… très intéressante par ailleurs. Cela vous aurait cultiver et vous aurait amener à une cul de sac dans votre petit cerveau primaire…

          Les pays nordiques à l’exception de la Suède ont fait plus ou moins ce que les autres pays occidentaux ont fait.

          Pour le reste, est-il bien nécessaire d’insulter votre monde? Pensez-vous que cela vous rendrait plus crédible?

          • Audrey dit :

            Cette Cathy a du mal avec l’orthographe et se permet d’insulter les gens. Bravo pour votre compréhension et votre calme Philippe.

          • Bonjour Audrey,

            J’ai l’habitude des trolls, et de bien plus rageux que ce qu’on trouve ici, je sais comment les prendre. 🙂

  18. Remo Zandonà dit :

    En tout cas c’est une insomniaque ! Bon passons à des choses plus intéressantes, je viens de regarder sur le YETI blog l’interviewe de Mme Alexandra Henrion-Claude une généticienne Française particulièrement décoiffante concernant l’actuelle hystérie du coronavirus réalisée par NEXUS.FR ! C’est long mais çà remet bien les choses en place. Qu’en pensez-vous.

  19. Remo Zandonà dit :

    Ça décille en tout cas et avec beaucoup de pédagogie et de simplicité. Pensez-vous qu’il soit possible de l’inclure dans vos vidéos ?

  20. Laurent dit :

    Toute l ingénerie du coronavirus est à mettre dans le pack mondialiste qui nous amène doucement mais certainement au grand reset.
    Pandémie, réchauffement climatique, guerre, terrorisme, crise financière et autre ne trouverons de fin que dans un gouvernement mondiale.

  21. Remo Zandonà dit :

    Bonjour Philippe,
    Je ne suis pas parvenu à envoyer une vidéo plus récente de Mme Alexandra Henrion-Claude autre part que sur votre adresse mail ! Désolé. Elle y explique entre autre que la particularité de COVID-19 a fait l’objet d’un brevet et donc soulève bien des questions forts embarrassantes.

  22. Remo Zandonà dit :

    Votre avis m’intéresse ! Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour,

      Je ne l’ai pas regardée, pour une raison simple : l’argument n’a pas de sens. On ne fait pas « breveter » un virus qui va tuer par centaines de milliers. Je n’ai pas le temps de regarder toutes les vidéos, il me faudrait 48h dans chaque journée 🙁

  23. Remo Zandonà dit :

    Bonsoir Philippe,
    Mais c’est précisément ce qui l’inquiète, il y bien eut un brevet qui a été déposé pour ce séquençage !

  24. Hannibal dit :

    Bonjour,

    Avez-vous vu les données actualisées de l’INSEE pour la France ? Cette fois ils ont bien considéré la mortalité toutes causes depuis 5 ans et il semble quand même bien qu’il y est surmortalité en 2020

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854#graphique-figure12

    • Bah oui, mais ce que vous ne « remarquerez » pas c’est à quelle hauteur, autrement dit quelle est la différence de surmortalité du 1/1 au 31/10 en comparaison de 2028, par exemple, ou par rapport à la moyenne 2017-2019?

      Bizarrement, dès qu’il s’agit de chiffrer précisément, y a plus personne 🙂

      Et pour cause, on est looooooin des presque 50.000 annoncés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *