Vaccination des jeunes en Belgique, en dépit de la loi

Temps de lecture : 3 minutes

Je n’ai cessé de l’écrire depuis plus d’un an, nous ne vivons plus désormais en démocratie, mais dans un système qui est en train de basculer à toute vitesse vers la dictature.  Le pouvoir ne se soucie plus ni des lois, ni de la constitution, et s’aligne aveuglément sur les mesures démentes décidées par les officines aux mains de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, le pouvoir de l’argent.

Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir dans la presse une série d’articles, manifestement basés sur une dépêche Belga, disant que la vaccination serait bientôt étendue aux 16-17 ans, sur base volontaire… même sans consentement des parents.

Ainsi, dans l’article publié dans le journal Le Soir, on peut lire :

En vertu de la loi relative aux droits des patients, la vaccination des jeunes de 16 et 17 ans ne nécessite pas le consentement des parents ou du tuteur. Cependant, la vaccination contre le virus reste volontaire.

Seulement voilà, la majorité médicale à laquelle ils font référence n’existe pas en droit belge, et la loi relative au droits des patients rappelle bien cette réalité :

Art. 12.

§ 1er. Si le patient est mineur, les droits fixés par la présente loi sont exercés par les parents exerçant l’autorité sur le mineur ou par son tuteur.

§ 2. Suivant son âge et sa maturité, le patient est associé à l’exercice de ses droits. Les droits énumérés dans cette loi peuvent être exercés de manière autonome par le patient mineur qui peut être estimé apte à apprécier raisonnablement ses intérêts.

Au deuxième alinéa, on reconnaît au patient mineur, en fonction de son âge et de sa maturité, la possibilité d’être associé à l’exercice de ses droits, ce qui est très, différent de ce que les articles en question prétendent.  L’autorité parentale n’est nullement abrogée ou substituée par celle de l’enfant.

De la responsabilité du médecin

Le praticien sera bien inspiré de se souvenir :

  • que les « vaccins » contre le covid sont des produits expérimentaux en phase 3 de test jusqu’en 2022/2023, ils n’ont jamais été agréés par quelque agence que ce soit, et ont seulement fait l’objet d’une AMMC (autorisation de mise sur le marché conditionnelle).
  • que le covid 19 est notoirement une maladie qui tue les plus âgés, et ne représente aucune menace pour des jeunes patients, difficile de justifier ici un bénéfice plus important que le risque.
  • que ces produits expérimentaux n’ont jamais été testés sur des sujets jeunes.
  • qu’ils seraient bien en peine de donner au jeune patient les éléments lui permettant de donner un consentement éclairé attendu qu’il ne sait pas lui-même ce que contient le vaccin.
  • qu’in fine, le praticien porte la responsabilité de l’acte médical, non seulement devant le patient, mais devant ses tuteurs légaux.

Une fois de plus, nos dirigeants s’affranchissent des lois, tout comme ils avaient publié tant et plus d’arrêtés ministériels liberticides en dépit de leur illégalité manifeste (anticonstitutionnels).

Vous pouvez voir ceci comme un ballon d’essai.  Si les gens ne se révoltent pas massivement contre cet abus de droit, d’autres suivront, et notamment la vaccination des jeunes, puis des tout-petits, puis pour terminer, la vaccination obligatoire pour tous.  Ce serait illégal, bien sûr , mais croyez-vous vraiment qu’il vont s’arrêter à un détail de ce genre?

avatar

Philippe Huysmans

Webmaster du Vilain Petit Canard, citoyen de nationalité belge, marié et père de deux enfants. Je vis en Belgique et j’exerce la profession d’Informaticien à Bruxelles. Mes articles

30 réflexions sur “Vaccination des jeunes en Belgique, en dépit de la loi

  • avatar
    7 juin 2021 à 20:56
    Permalien

    Bonsoir.
    Où est la « responsabilité du médecin vaccinateur » puisque : le « piquousé » ne sait même pas à qui il a à faire, que ce n’est pas nécessairement un médecin, que tous sont masqués (pour ne pas être reconnus ??), que c’est à la « chaîne » (comme à l’abattoir !) ? Je ne me suis pas rendu dans un vaccinodrome : mais, les piquousés reçoivent-ils un document ? Signé ? reprenant le nom du médecin ? Signent-ils un document avant de se faire piquouser ??
    Malgré les dizaines de milliers de morts, les millions d’handicapés, de malades, d’hospitalisés, de séquelles irréversibles, le rouleau compresseur de la vaccination continue, le bashing des merdias, des journaputes et des faux scientifiques pourris mais vrais « dr Mengele » s’intensifie !!!
    Le scandale « Fauci » va-t-il permettre une révision de ces choix imposés criminels ??
    On devrait également reparler du port du masque (prévu au moins jusqu’en décembre 2021 où on rediscutera de l’évaluation SI 80 % de la population est piquousée !!!).
    Personne ne va se rebeller ! Les enseignants ne voient aucun inconvénient à imposer aux enfants et à eux-mêmes le port du masque parfois 10 voire 12 heures d’affilée, cautionnant cette dictature criminelle !

    Non exhaustif.

    DB

    • avatar
      7 juin 2021 à 22:00
      Permalien

      On peut en effet craindre qu’il soit impossible dans bien des cas de rendre quelque médecin que ce soit responsable de ses actes.

    • avatar
      8 juin 2021 à 09:03
      Permalien

      Bonjour,
      Tout à fait d’accord avec vous. Concernant les enseignants, c’est pire que ça : quand enfin il y en a qui prennent une décision protectrice pour les enfants, ils sont dénoncés par les parents !!!
      https://twitter.com/GerardBondeau/status/1401089833842491393
      On vit dans un monde de fous et de criminels !

      • avatar
        8 juin 2021 à 12:37
        Permalien

        Cela montre où peut mener le conformisme même s’agissant de suivre des lois liberticides et meurtrières.

  • avatar
    7 juin 2021 à 21:04
    Permalien

    En France, les gouvernants criminels planifient de piquouser, sans le consentement des parents, les enfants jusqu’au berceau, via les lycées, les écoles, les maternelles, les crèches et les maternités, … Donc, en dehors de la présence des parents, en « stoemelink » !!!

    Et les foetus ? C’est déjà fait puisque beaucoup de celles parmis les « connasses » (il n’y a pas d’autres termes) qui se sont faites piquouser ont fait des fausses couches.

    Je rappelle également qu’on parle « stérilisation » à grande échelle pour les …survivants !
    Tant que j’y suis :
    – de plus en plus de compagnies d’aviation interdisent l’embarquement aux piquousés. De multiples incidents médicaux en vol ont provoqués des atterrissages d’urgence. ET ça coûte cher aux cies.
    – certains états américains ont interdit aux piquousés de donner leur sang (et ça commence à provoquer des problèmes !)
    – des femmes NON-piquousées ais vivant avec des piquousés ont vu leurs menstruations devenir totalement aléatoires.
    – mon opinion, c’est que les piquousés vont contaminer, infecter et même « vacciner » les NON-piquousés par l’air (= aérosols) et les fluides (sang, salive, sperme, sueur, …) !

    Non exhaustif.

    DB

    • avatar
      7 juin 2021 à 22:02
      Permalien

      Si les gens sont assez cons pour laisser massacrer leurs enfants sans broncher, je crois qu’on peut plier les gaules, c’est terminé…

    • avatar
      17 juin 2021 à 11:02
      Permalien

      Cette contamination se trouve décrite dans le document pfizer pf-07302048

  • avatar
    7 juin 2021 à 21:46
    Permalien

    de croo ,wilmes et compagnie ne vaccineront jamais leur enfants,ils en savent beaucoup sur ce poison!!!! !!!! Je ne sais pas pour vous mais qu ils touchent a un de mes enfants!!!!!!!notre but est de proteger nos enfants quitte a donner notre vie!!!!!

    • avatar
      7 juin 2021 à 21:59
      Permalien

      Bien sûr qu’ils ne les vaccineront pas : un bon dealer vend la came, il ne la consomme pas…

  • avatar
    7 juin 2021 à 23:57
    Permalien

    Bonjour, ça fait déjà depuis un an je n’arrête pas de dire aux gens qu’ils est grand temps de s’unir et agir ensemble car nous avons tous et toutes les mêmes objectifs « récupérer nos droits, notre liberté et notre dignité «  ! On ne peut pas laisser ces gens de décider à notre place tout simplement parce qu’ils ne sont pas là pour nous défendre, n’ont pas les mêmes objectifs que nous les gens /les citoyens ordinaires qui ont les obligations/les devoir/ respect envers notre état (notre patrie). On peut dire facilement et de tout notre cœur que l’état et nous ! Ce que n’est pas le cas de ces gens car ils sont incapables de dire la meme choses parce que ils n’ont pas les mêmes objectifs ni les mêmes valeurs . C’est sont de gens malheureux au fond d’eux et j’espère qu’ils se rencontrent de leurs lâcheté et manque de courage de se mettre au defence auprès de la nation !malheureusement ces gens ils n’ont pas de la place pour «  l’amour de l’humanité » à la place de cœurs ils ont de pierres et ils obéissent au dieu de la destruction de l’humanité et leurs dieu = opportunité , l’argent, les places bétonnées et l’immunité ministérielle. J’ai l’impression que la moitié de la population sont devenues aveugles! ont a tous perdu le bon sens , perdu le sens de devoirs et des obligations envers la famille et la citoyenneté ? La manipulation et la corruption est trop flagrante depuis un temps et que maintenant c’est sera très difficile à rééduquer nos dirigeants et de les faire apprendre à vivre autrement .. les apprendre à justifier leurs salaires ( contrat impératif : ils doivent mériter leurs salaires , justifier ce qu’ils sont faits exactement pour améliorer la vie de gens et ils doivent uniquement agir dans l’intérêt de la nation! Leurs copinage et les magouilles doivent arrêter car ce n’est plus possible de continuer comme ça ! On n’a pas besoin de ces gens qui sont derrière nos dirigeants car on est capable de s’on sortir sans eux ! Après tout ils sont leurs davos et la company mais il ne faut pas oublier que nous aussi on est capable de créer notre club apart et surtout il ne faut pas oublier que nous sommes largement plus nombreux que eux ! Je suis une Conservatrice Christiane et fière d’être ! Si vous avez les mêmes objectives , les valeurs humaine dans ce cas je vous invite à me contacter ! Let’s get united for freedom and claim our rights back !

    • avatar
      8 juin 2021 à 12:33
      Permalien

      Les gens ont été conditionnés depuis leur plus jeune âge pour obéir aux injonctions, pour être toujours dans la conformité. D’autre part, ils craignent d’être mis au ban, voire déclassés socialement. C’est là qu’il faut chercher la raison pour laquelle ils sont apathiques et résignés. Tout au plus cherchent-ils à se tenir à l’écart de la propagande anxiogène, sans jamais vraiment y parvenir.

      L’éveil est un chemin personnel, un chemin caillouteux à flanc de falaises vertigineuses, cela nécessite à la fois du courage et du temps pour le parcourir entièrement.

  • avatar
    8 juin 2021 à 05:32
    Permalien

    Au niveau de la légalité il y a une faute. Vous vous basez sur la 1° phrase du paragraphe 2 de l’article 12 mais la seconde phrase est claire  » Les droits énumérés dans cette loi peuvent être exercés de manière autonome par le patient mineur qui peut être estimé apte à apprécier raisonnablement ses intérêts. » Il n’y a donc rien d’illégal.
    Mais ne dehors du problème légal, je suis tout à fait d’accord avec vous qu’il est aberrant de vouloir vacciné les jeunes. Aux parents d’informer leur ados (je sais, j’en ai eu, ce n’est pas simple) de ce qu’ils en pensent pour que ces ados puissent prendre une décision en connaissance de cause.

    • avatar
      8 juin 2021 à 11:38
      Permalien

      Les souci est que les ados sont fort influençables, amis, profs, médecin..

      • avatar
        8 juin 2021 à 12:39
        Permalien

        Effectivement, c’est le plus grand danger : qu’on leur mette la pression en dehors de la connaissance des parents et qu’on les vaxxine à l’école, par exemple, sans informer personne bien sûr. C’est abject, mais faut s’attendre à un truc comme ça.

    • avatar
      8 juin 2021 à 12:36
      Permalien

      La règle c’est qu’une loi ne peut aller contre une autre loi, et en l’espèce, il n’y a pas de problème. L’alinéa premier rappelle qu’il n’existe pas de majorité médicale et qu’un mineur reste sous la responsabilité de ses tuteurs légaux.

      Le deuxième précise qu’en fonction de l’âge et de la maturité du jeune patient, celui-ci pourra être associé à la décision. Ceci n’annule ni ne remplace le premier alinéa mais le complète.

      C’est la décision des tuteurs qui fait autorité.

    • avatar
      12 juin 2021 à 09:39
      Permalien

      Difficile quand les parents sont aveugles !

      • avatar
        12 juin 2021 à 21:15
        Permalien

        Le sont-ils? Quand les gosses mourront par milliers, je pense que ce ne sera plus la même limonade. Perso je tuerais immédiatement le gars qui aurait injecté une substance qui aurait tué l’un de mes enfants. Sans me poser aucune question, sans hésitation, et sans aucun remord. Le vaxxin ne se justifie absolument pas pour les gosses, la balance bénéfice/risque penchera toujours vers le risque avec un bénéfice nul.

  • avatar
    8 juin 2021 à 07:03
    Permalien

    bonjour Philippe,

    Je viens de terminer la lecture d’un livre qui fait la une des ventes, il est écrit par Patrick Jaulent et Jacky Cassou, il est intitulé un monde de menteurs …. très édifiant…. .La constitution n’est hélas plus respectée mais les vérités sortiront très bientôt….. Cela bouge aux Usa avec la divulgation des mails du Dr Fauci…

    • avatar
      8 juin 2021 à 12:41
      Permalien

      Cela bouge… Je ne sais pas, il ne s’est encore strictement rien passé concrètement, eh. Et en Europe, c’est la chape de plomb, pas un mot sur le scandale.

    • avatar
      11 juin 2021 à 02:49
      Permalien

      Ce n’est pas parce que des vérités sortent que ça bouge nécessairement. Les divulgations de Assange et Snowden, pourtant énormes et preuves en main, n’ont au final rien fait bouger. Pour le tabac ou l’amiante, il a fallu des dizaines d’années après que la vérité fut connue pour que l’Etat agisse réellement. Etc.

      Au final le public s’accommode très bien de tout ça, pour autant que la société de consommation perdure. Si par contre on la leur enlève, comme on l’a vu lors des confinements et interdiction de voyage, là ils sont prêts à tout. D’abord à se faire injecter un truc (et même à leurs enfants) sans être du tout regardants sur le contenu. Mais avec promesse qu’on leur rendra leur société de consommation. Ce n’est que si on interdit malgré tout aux vaccinés de voyager, et après acceptation de quelques doses supplémentaires, qu’il y aura peut-être rébellion.

      Un peuple a toujours les dirigeants qu’il mérite.

  • avatar
    13 juin 2021 à 05:55
    Permalien

    06/09/21
    WATCH: FDA Advisory Committee Meeting to Consider Expanding Emergency Use of COVID Vaccines in Younger Children
    The FDA advisory committee will meet June 10 from 8:30 a.m to 3:40 p.m. ET to decide whether to grant Emergency Use Authorization for COVID vaccines for younger children.

    (…) « Adding to the urgency is news that many key cities — including Philadelphia, San Francisco, District of Columbia and Seattle — are now asserting the extraordinary, unprecedented authority to vaccinate children as young as 11 without parental consent or even parental knowledge. » (…)

    https://childrenshealthdefense.org/defender/fda-advisory-committee-expanding-emergency-use-covid-vaccines-children/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=53756fca-17af-405b-a8ad-8a6131626d95

    • avatar
      13 juin 2021 à 14:44
      Permalien

      Bonjour Pierre-Olivier,

      Ca fait un bail 🙂

      Oui ils deviennent complètement cinglés au point de penser à rendre obligatoire l’injection d’un produit expérimental jamais testé sur les enfants, pour un bénéfice strictement nul. Autrement dit, on cherche à tuer, je n’ai aucune autre explication.

      • avatar
        14 juin 2021 à 04:03
        Permalien

        Bonsoir-bonjour Philippe (je suis en Amérique du sud, 6 h de décalage avec vous).

        Complètement cinglés oui, cherchent à tuer oui. Ceux qui ont lancé sur le monde l’esprit maléfique du Covid (sans jeu de mot), l’ont fait avec une volonté génocidaire délibérée et avec cruauté et même certainement sadisme: le plaisir de voir souffrir des êtres sans défense.
        Méchanceté comme celle de Marcuse par exemple, tel qu’en parle de manière saisissante le professeur Pierre Dortiguier (qui l’a rencontré) dans cet entretien sur l’Institut Tavistock:
        https://www.youtube.com/watch?v=I5WWZDF5hI4
        Il y a beaucoup de choses à dire là-dessus:
        La réalité, les êtres vivants ou même la nature qui ne sont plus que des chiffres, des abstractions pour les hyper-riches qui ont le pouvoir…
        La réalisation d’un programme, d’un dessein et d’un destin qu’expliquent les eschatologies hindoue, juive, chrétienne et musulmane…
        Le sheikh Imran Hosein est très éclairant là-dessus:
        https://www.youtube.com/watch?v=5ge7oMqpmZw&t=750s
        Le COVID n’est qu’un outil. Il y a les autres: le « changement climatique » va prendre le relais, en attendant les futurs: les OVNIS, une attaque des extra-terrestres ? ils ont plein de tours dans leur chapeau.
        Leurs armes majeures sont: répandre l’ignorance puis répandre la peur. Les deux sont liées. L’enseignement de l’ignorance, le Pr. Dortiguier en parle très bien:
        https://www.youtube.com/watch?v=PwmBs9ee4u8
        L’ignorance est un malheur, une disgrâce, une faute, une erreur, un péché. Mais sans ignorance, pas de connaissance non plus. C’est pourquoi Shiva Nataraja (Shiva Seigneur de la Danse) écrase sous son pied droit le démon immortel Apasmãra dans la danse du Tāndava.
        Les mass-média, les « presstitutes » comme disent si bien les « Déplorables », jouent un rôle essentiel là-dedans, pour se substituer à ceux qui ont, transmettent et enseignent le vrai savoir et empêcher que celui-ci soit répandu.
        Que ceux qui en détiennent une parcelle continuent donc à la montrer aux autres. Une lumière n’est pas faite pour être mise sous le boisseau, mais placée dans un endroit élevé pour éclairer.

        • avatar
          14 juin 2021 à 12:10
          Permalien

          Bonjour Pierre-Olivier,

          Une fois de plus on fait le même constat, vous et moi. Oui, le covid est un outil, un moyen destiné à asseoir une dictature féroce sans laquelle le peuple se soulèverait immédiatement lors de la prochaine crise économique qui va être dévastatrice.

          C’est désespérant de voir les troupeaux aller à l’abattoir de la vaxxination, et c’est encore plus terrifiant de réaliser qu’ils veulent en fait vaxxiner tout le monde, jusqu’aux bébés. Où s’arrête l’ignorance? Quand est-ce que les gens reprennent leur vie en main? Quand défendront-ils leur progéniture? Je n’ai pas la réponse à ces questions, malheureusement.

          A+

  • avatar
    14 juin 2021 à 17:15
    Permalien

    « On ne saurait s’imaginer jusqu’à quel point un peuple ainsi assujetti par la fourberie d’une traître, tombe dans l’avilissement, et même dans un tel profond oubli de tous ses droits, qu’il est presque impossible de le réveiller de sa torpeur pour les reconquérir, servant si bien et si volontiers qu’on dirait, à la voir, qu’il n’a pas perdu seulement sa liberté, mais encore sa propre servitude, pour s’engourdir dans le plus abrutissant esclavage. Il est vrai de dire, qu’au commencement, c’est bien malgré soi et par force que l’on sert ; mais ensuite on s’y fait et ceux qui viennent après, n’ayant jamais connu la liberté, ne sachant pas même ce que c’est, servent sans regret et font volontairement ce que leurs pères n’avaient fait que par la contrainte. Ainsi les hommes qui naissent sous le joug ; nourris et élevés dans le servage sans regarder plus avant, se contentent de vivre comme ils sont nés, et ne pensant point avoir d’autres droits, ni d’autres biens que ceux qu’ils ont trouvés à leur entrée dans la vie, ils prennent pour leur état de nature, l’état même de leur naissance. »
    Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire (1549). Texte écrit à l’âge de 18 ans.

  • avatar
    14 juin 2021 à 18:09
    Permalien

    « Dans une société en révolution, le défaut, ou, pour parler plus exactement, l’absence de pouvoir légitime, constitue tout homme qui en reconnaît l’autorité Ministre du pouvoir pour combattre l’erreur par ses écrits, et même la tyrannie par ses armes, dès qu’il peut le faire avec probabilité de succès. C’était à tous de conserver la société, c’est à chacun à la rétablir. D’ailleurs, l’homme qui combat pour la vérité est défendu par elle, et il a pour lui ce qu’il y a de plus fort au monde. les partisans des bonnes et vieilles maximes remplissent donc le plus saint des devoirs en restant en insurrection permanente, au moins de pensées et d’actions privées, contre ce que les tyrans et leurs esclaves appellent la loi, et qui n’est autre chose que des opinions absurdes, ou atroces, qu’un petit nombre d’hommes pervers a imposées à un grand nombre d’hommes faibles. »
    Louis-Gabriel-Ambroise, vicomte de Bonald (1754-1840), Du pouvoir et du devoir dans la société.

  • avatar
    25 juin 2021 à 13:08
    Permalien

    Bouteilles à la mer !

    J’ai regardé une vidéo sur « Bas les masque » où ils interview le journaliste Armel Joubert des Ouches « plus on avance et plus il y a un autoritarisme de la pensée « . J’y ai appris l’existence d’un de ses travaux « Tous vaccinés. Le film. » que j’ai également regardé dans la foulée.

    Cette vidéo m’a fait prendre conscience du gouffre qui sépare les éveillés des personnes acquises à la doxa médiatique dominante et notamment leurs opinions sur la vaccination covid19.

    Ils serait nécessaire de faire changer les mentalités d’une grande partie de la population et ceci de façon urgente au vu de la déferlante qui nous arrives dessus.

    Comment agir pour contrecarrer le plan des « tout vaccin » et arrêter se délire collectif qui entoure cette crise dite sanitaire ?

    Notre appartenance à l’UE me fait penser qu’une action belgo-belge aurait peu de chance d’aboutir à quoi que ce soit de constructif.

    Dans le soucis de rester non-violent j’ai donc imaginé une énorme marche blanche (qui pourrait par ailleurs changer de couleur) partout à travers l’Europe, l’Occident voir le monde.

    Il faudrait choisir une date qui à le maximum de chance de réunir un maximum de personnes. La veille de la rentrée ? Le premier dimanche qui suit la rentrée ? ( à réfléchir)

    Il faudrait prévoir une information simple à destination des endormis, pour tenter de leur faire comprendre qu’il est temps de doucement se réveiller, sans les brusquer.

    Grâce aux réseaux sociaux, je pense que cela est possible, le plus compliqué étant la coordination internationale , il faudrait s’appuyer sur des associations déjà existantes et qui ont une expérience dans ce genre de coordination.

    Je ne sais pas si je suis le seul à avoir eu cette idée, peut-être existe-t-elle dors et déjà, en tout cas j’invite quiconque à le courage de se lancer la dedans à me piquer l’idée que je dépose dans le domaine public.

    Je n’ai malheureusement pas la carrure ni le compétences pour me lancer dans un tel projet.

    Je lance l’idée comme une bouteille à la mer dans l’océan d’amertume et d’incompréhention que m’inspire cette crise.

    Je pense que à l’instar de la marche blanche cela n’arrangerait pas tout, mais cela pourrait peut-être faire bouger les lignes. Si nous pouvions au moins obtenir la levée de la mascarade dans les écoles et le respect du droit à l’abstinence en matière de vaccination, je pense que le désire d’encore vivre dans ce monde de fous reprendrait la place du défaitisme qui m’habite ainsi que d’autres actuellement.

    J’ai bien conscience que le lieu et le moment pour lancer ma bouteille n’est pas des plus approprié, mais je ne suis inscrit sur aucun réseaux sociale, peut être Philippe ou quelqu’un d’autre pourrait la repêcher et la relance sous quelques formes qu’il lui plaira là où elle aurait plus de chance d’être suivie d’effet.

    Éveillé nous resterons !

  • avatar
    25 juin 2021 à 13:44
    Permalien

    J’écris sur mon Smartphone tout en travaillant, à plusieurs reprise mon texte à disparu. La réécriture m’a pris beaucoup de temps et est responsable de la disparition et ajouts de phrases où paragraphes.
    Ceci dit, pour atténuer la honte que m’inspire les fautes d’orthographe et grammaticales constatées lors de ma relecture.

    • avatar
      25 juin 2021 à 17:05
      Permalien

      Pas de problème on n’est pas à un examen de français non plus, ce qui compte c’est d’abord d’être compris.

Commentaires fermés.