Des tests coronavirus infectés par le covid19

Alors oui, je sais, ça peut paraître incroyable, et d’ailleurs moi-même je croyais qu’il s’agissait d’une énième infox circulant en cette période ou décidément, on lit tout et n’importe quoi.

Oui mais voilà, l’information semble bien confirmée, et a tout d’abord été rapportée par l’AFP qui n’est rien d’autre que la plus grande agence de presse du monde, c’est elle qui fournit 80% des articles avec lesquels la presse francophone cuisine le brouet qu’elle vous sert à la petite cuiller chaque jour.

Et l’AFP n’est pas précisément reconnue pour être complotiste, mais plutôt pour être l’avant-garde des Gardiens de la Vérité Vraie Révélée au Sans-dents.

Voici ce qu’on peut lire dans l’article1 :

Royaume-Uni – Coronavirus. Des tests de dépistage commandés par le Royaume-Uni contaminés par le Covid-19

Un lot de tests de dépistage du coronavirus, sur les millions attendus par le Royaume-Uni, a été contaminé par le virus lui-même. Il provenait d’un laboratoire luxembourgeois.

Le gouvernement britannique avait commandé à un laboratoire luxembourgeois des lots de tests de dépistage du coronavirus. Mais un de ceux-ci a été infecté par… le Covid-19 lui-même, explique le Telegraph, sans donner d’explication sur les raisons de cette contamination malencontreuse. La livraison de ces tests a immédiatement été annulée.

Seulement voilà, il ne faut pas être professeur de médecine pour comprendre qu’un « test de dépistage » ce n’est rien d’autre que des écouvillons dans un emballage stérile, plus une éprouvette contenant un milieu de transport réputé lui aussi être exempt de toute contamination.

À aucun moment lors de la fabrication de ces dispositifs, ceux-ci ne doivent être susceptibles de se retrouver au contact d’un virus ou d’autres germes, ils doivent être stériles.

Comment est-il possible que des kits aient été infectés par la souche virale qu’ils sont supposés détecter ?  Et accessoirement, est-ce qu’on n’aurait pas infecté accidentellement des gens qui n’étaient pas atteint du covid ?

Parce qu’on retrouve cette information un peu partout, cela ne s’est pas produit uniquement au Royaume-Uni :

Même si dans bien des cas il s’avère que la contamination est bactérienne et non due au covid, que vaut l’analyse PCR d’un tel bouillon de culture ? 

  1. Vous trouverez ici une copie dans Archive.is au cas très improbable ou de telles informations disparaîtraient opportunément des sites de presse

Vous aimerez aussi...